Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 12:01

Je ne sais pas si c'était Coluche, lui-même, qui écrivait ses sketches et ses saillies assassines... Paris Place Coluche

Je pourrais le savoir. Mais je n'en ai pas très envie. Et puis, je m'en fiche !

Même s'il était aidé, il aurait pu les écrire. De toute façon...

Alors, bien sûr, c'est pas d'la littérature ! Mais de ça aussi, je me fiche !

Et puis, tout dépend de la conception qu'on peut avoir de la littérature... 

Les "mots" de Coluche sont écrits, non ? Et bien écrits, même ! Ben, alors ?

Alors, quelques exemples pour convaincre :

A propos des z'hommes politiques en général, "Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer."

Pour les féministes, qui ont de l'humour,  "La bigamie, c'est quand on a deux femmes. Et la monotonie, c'est quand on en a qu'une."

Pour les philosophes, qui n'en sont pas dénués non plus, "L'instabilité est nécessaire pour progresser. Si on reste sur place, on recule."

Pour les croyants, qui n'en ont pas toujours,  "Dieu a dit...Je partage en deux. Les riches auront de la nourriture et les pauvres de l'appétit."

Pour les assistants sociaux, missionnaires laïques des temps modernes, "Quand j'étais petit, à la maison, le plus dur c'était la fin de mois. Surtout les trente derniers jours..."

J'en passe et des pires...

Alors, pourquoi Coluche, là, maintenant ?

Parce que...

Parce que, qu'est-ce qu'on s'emmerde depuis qu'il a disparu !

Pas tous les jours, bien sûr. Et pas tout le monde...

Mais moi, aujourd'hui, je m'emmerde sans lui !

Marre de cet humour allégé, stérilisé, formaté, normé, aseptisé, "politiquement correct", pour tout dire... qui inonde les média !

 "Politiquement correct"... Hum ...Et s''il fallait donner une couleur à cette formule ? Le gris, forcément !

Le gris clair même ! Délavé après des dizaines de passages à la télé dans une eau tiède. Un gris mou, triste, quoi...

Depuis Coluche et Desproges, rien... Les couleurs ont disparu.

Ou alors, j'ai raté quelque chose... 

Vous n'imaginez même pas à quel point j'ai envie de me tromper !

Dites-moi !!!

Si vous connaissez quelqu'un qui affiche cette saine provocation des susnommés, envoyez-moi le lien !

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de effluve
  • : La lecture, l'écriture, la littérature, quelques poèmes, deux ou trois idées enfin, comme autant de baumes pour nos âmes meurtries.
  • Contact

Recherche

Liens