Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 20:27

J'ai fait une découverte extraordinaire !

Que dis-je ! Révolutionnaire !

Alors... Peut-être, peut-être en ai-je déjà fait part à certains d'entre vous. Oui, bon... Ils me pardonneront.

De toute façon, une petite piqûre de rappel ne peut leur être que salutaire. En supposant, par exemple, qu'ils n'aient pas compris, la première fois, les enjeux d'un tel éclair de génie... Car, il s'agit bien de ça.

Rassurez-vous, je demeure lucide et humble. "Le génie, c'est le bon sens appliqué aux idées nouvelles", après tout. Non ? Madame de Staël, elle-même, aurait pu le dire. Vous imaginez...

Mettons, donc, que ce ne soit qu'une histoire de bon sens...

 

Il ya a quelques jours, sur les conseils amis et, m'avait-il semblé...avisés, d'une connaissance fortuite, j'ai télécharché gratuitement un logiciel censé me permettre de partager des photos, à l'envi, avec un nombre illimité de correspondants. Sans déc, ça l'faisait, non ? J'ai rêvé et j'ai agi...

Dans la vraie vie, dans la réalité qui rase les pâquerettes au printemps et qui nous rase en hiver bien plus qu'en été, ce logiciel s'apparente davantage à un polyuréthane qu'à un service dont on peut avoir, à un moment donné, besoin.

Pour celles et ceux que ça intéresse, je ménage l'incise qui suit. Les autres peuvent se reporter directement au paragraphe d'après...

LES POLYURÉTHANES

C'est une classe très vaste de produits dont certains peuvent être classés parmi les adhésifs structuraux. Ce sont alors des polymères réactifs sans solvants ou à très haut extrait sec.

Ils résultent de la condensation entre un monomère isocyanate et un monomère hydroxyde ou polyol. Ils se présentent sous la forme de bi-composants mais l'évolution tend à favoriser le développement des adhésifs polyuréthannes mono-composants en raison de leur facilité de mise en œuvre.

Ils ont une excellente tenue au pelage, à la déchirure.


Plus "pot de colle" que ces putains de logiciels, tu meurs !

Et vas-y que j'te balance des messages intempestifs et éffrontément commerciaux ! Vas-y que j'te change, sans te demander ton avis, ton portail d'accès !

Bref, vas-y que j't'embrouille et que j'te prenne pour un blaireau...

T'as beau "deleter" le programme inopportun, il résiste comme la misère sur le pauvre monde. Impunément...


Heureusement ! Heureusement, l'informatique nous offre une alternative extraordinaire, révolutionnaire et, pour tout dire géniale !

On peut revenir à un antérieur niveau d'installation, que l'on peut choisir dans le temps, sans pour autant obérer l'intégrité de nos fichiers, et ainsi se débarrasser de malheureuses initiatives bien souvent guidées, il faut bien le reconnaître, par de basses et triviales pulsions. La pingrerie, voire la "concupiscence", dont seule la consonnance du mot devrait nous en éloigner.


Extrapolons... Oui, attendez une minute... Et si, et si l'on pouvait faire ça en vrai ! Hum ? Revenir à un âge antérieur... En ce qui me concerne, à 40 ans ou à 30 ans... en conservant sa mémoire, ses connaissances, enfin bon... Hum ? Qu'en pensez-vous ?

Je sais ce qu'on pourrait en penser... Je serais donc "un jeune vieux con"...

Ce ne serait pas faux.

N'empêche, ça ouvre des perspectives, non ?

Et si nous pouvions "replay" notre vie à volonté avec la connaissance du présent... Hum ?

 

Bien, je vous sens un peu las, exténués...

Je comprends. Le boulot, les gosses, les factures... Moi-même, je suis fatigué.

On en reparle ?

 

Bises à tous !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de effluve
  • : La lecture, l'écriture, la littérature, quelques poèmes, deux ou trois idées enfin, comme autant de baumes pour nos âmes meurtries.
  • Contact

Recherche

Liens