Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 18:48

Le 20 Décembre 2013,

 


Nous voilà de nouveau réunis...

On est là, tous. Et oui... On tient bon. On s'accroche.

 

Et pourtant. Et pourtant...

Et pourtant, faut bien le reconnaître, on s'acharne contre nous. On nous travaille au corps. On nous sape le moral. On nous nuit.

 

Mais en 2013, comme en 2012 et les années précédentes, on a maintenu le cap.

On est formidable...

On a essuyé toutes les tempêtes, toutes les bourrasques, les cyclones, les typhons, les tsunamis et j'en passe...

On a contourné les écueils, les étocs (écueils, étocs, c'est pareil ou presque, mais je voulais absolument dire ce mot « étoc ». Je trouve que ça le fait...).

On a été des champions de la navigation à vue. On a su... heu... baisser la voile. Enfin, je veux dire la ranger comme il faut parce qu'il le fallait. Enfin...

 

Bon, là... Je l'avoue, j'ai « googeulisé » comme un malade pour retranscrire les termes idoines de marine qui pouvaient illustrer mon propos. Pour faire le malin et, peut-être, épater Antonin et Anya.

J'ai voulu faire bonne impression, quoi. Mais j'ai vite été découragé par le lexique maritime. Y a pas à dire, ils ne parlent pas comme nous, les marins...

 

« Gîte », par exemple...

Tout le monde sait ce qu'est un gîte. Moi qui vous parle, j'habite un gîte. Rural, comme c'est souvent le cas. Et, en ce qui me concerne, très... rural.

Et bien, « gîte », pour les marins, c'est l'angle d'inclinaison du navire sousl'effet du vent ou des poids embarqués à bord. Rien à voir !

Prenez, « Pomme de Touline »... Bon...

Moi, et beaucoup d'autres, a priori, on se dit, tiens une nouvelle espèce de pomme ! On connaissait la Golden, la Reinette de Caen, la rouge, la jaune, la Bio, la semi-bio, la pas bio du tout, mais là, la pomme de Touline, on connaît pas.

Et bien, la pomme de Touline, c'est le nœud marin qui sert de lest pour lancer une amarre sur le quai . Ça vous la coupe, ça hein ?

Un p'tit dernier, « Tirer des bords... »

Alors là, ça, ça nous parle ! Surtout après quelques verres.

Oui, oui... Quoi keu...

C'est...Avancer en zigzags en virant de bord souvent, en se retrouvant alternativement tribord puis bâbord amures. On tire des bords de près pour remonter contre le vent (voire, louvoyer), mais parfois aux allures portantes, on tire des bords de largue, lorsque le vent est plein arrière.

Bien ! On va laisser reposer tout ça et on en reparle à l'occasion...

 

En 2013, on nous a tout fait !

L'agence « Standard and Poors » nous a confisqué notre triple A. Si, si...

Voilà, on était contents, la France était bien notée. On pouvait se la péter dans les G8 et être un peu condescendants et protecteurs à l'égard des portugais, des espagnols et je ne vous parle pas des grecs !

Et patatra ! Plus de triple A !

Mais y a plus grave. Car, après tout, je suis prêt à parier que nombre d'entre nous, autour de cette table, a perdu son triple A depuis longtemps.

Y a eu les guerres aussi, les injustices, la misère tout ça. Comme tous les ans. Malheureusement. Bien sûr...

 

Non, non, mais y a pire ! Toute proportion gardée, j'entends...

Vincent Delerme. Vincent Delerme a sorti un nouvel album ?!

Non mais vous y croyez, vous ?

Voilà un « fils de » qui a le talent d'une huître de Cancale, la voix d'un répondeur de Pôle-emploi, le charisme d'un merlan frit, et le propos convenu du Bobo moyen du Marais (parisien, on est d'accord. Pas poitevin...) et qui nous impose ses niaiseries sur France Inter.

Ma « France Inter » !!!

Mais peu importe...

L'essentiel n'est pas là.

L'essentiel est ici. Là, maintenant. Dans ce que nous partageons ce soir.

Un moment, des moments. Des moments de complicité, de connivences, d'amitié, d'amour. Avec vous et... avec celle que j'aime.

Des moments qu'on ne mettra jamais en chanson mais dont la petite musique nous accompagnera à jamais.

 

Gageons qu'en cette année 2014, comme dans toutes les années qui l'ont précédée, on maintiendra le cap !

Cap sur l'amitié ! Cap sur l'amour !

N'y a t-il pas plus belle destination...

 

Joyeux Noël et bonne année 2014 à tous !

 

Et, dans un subit et naturel élan de générosité, laissez-moi vous souhaiter une bonne année 2015 également...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de effluve
  • : La lecture, l'écriture, la littérature, quelques poèmes, deux ou trois idées enfin, comme autant de baumes pour nos âmes meurtries.
  • Contact

Recherche

Liens